Catherine DEURE, praticienne en hypnose eriksonienne

Présentation, historique et vision de l’hypnose en tant que thérapeute

Tout a commencé depuis petite, avec cette volonté de « prendre soin » qui, finalement, aboutira à mon diplôme d’infirmière en 2001. Puis mon expérience en Hôpital Psychiatrique m’a fait réaliser l’importance de la qualité des soins relationnels, ce qui m’a amené par la suite à m’orienter vers le domicile, en devenant Infirmière Libérale (IDEL).

Cette valeur de soins relationnels a été encore plus intense, dans les diverses situations à domicile : suites opératoires, maladies chroniques, cancérologie, soins palliatifs, accompagnement de fin de vie, etc. ! Finalement, j’ai été guidée par une citation de Platon :

On en peut guérir la partie sans soigner le tout. On ne doit pas soigner le corps séparé de l’âme, et pour que l’esprit et le corps retrouvent la santé, il faut commencer par soigner l’âme. Car c’est une erreur fondamentale des médecins aujourd’hui : séparer dès l’abord l’âme et le corps.

Platon

C’est ce qui naturellement m’a emmenée vers le voyage hypnotique, en me formant à l’hypnose Ericksonnienne. Aujourd’hui, ma croyance est que l’hypnose Ericksonnienne est un véritable outil d’apprentissage et de changement. Elle permet de redonner un nouvel élan de vie : en débloquant certaines problématiques inconscientes, l’évolution et les changements se font naturellement.

Au final, le but de ce site est de vous exprimer ma vision de ce qu’est l’hypnose.

Retour haut de page